Le Chef d'Escadron Moctar MAIGA
                                   Le Chef d’Escadron  MAIGA

Dans la matinée de ce vendredi 29 juillet 2022, le Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale, le Lieutenant-Colonel Evrard François de Salles SOMDA a installé dans ses fonction le Chef d’Escadron Moctar MAIGA, Commandant des Ecoles et Centres de Perfectionnement de la Gendarmerie Nationale (CECPGN). Cette cérémonie s’est déroulée dans l’enceinte du Centre National de Qualification des Sous-officiers de Gendarmerie (CNQSOG), sis au camp Kuinina de Gendarmerie à Bobo-Dioulasso. Elle a vu la participation des autorités administratives, militaires, religieuses et coutumières, des officiers et sous-officiers de la ville de bobo avec à leur tête le Gouverneur de la région des Hauts-Bassins, le Colonel Moussa DIALLO.

. En rappel, le Chef d’Escadron MAIGA a été nommé le 14 février 2022 par le Président du Faso, Chef Suprême des Armées, Paul Henri Sandaogo DAMIBA suivant le décret n°2022-022/PRES portant nomination d’officiers de la Gendarmerie Nationale. Il assurait précédemment le Commandement du Groupement d’Escorte et d’Honneur de la Gendarmerie Nationale.

« Officiers, sous-officiers du Commandement des Ecoles et Centres de Perfectionnement de la Gendarmerie Nationale, de par le Président du Faso, vous reconnaitrez désormais pour chef, le Chef d’Escadron MAIGA Moctar. Vous lui obéirez en ce qu’il vous commandera, l’exécution des règlements militaires et le succès des Armes au Burkina » C’est en ces termes que le Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale a confié le commandement des Ecoles et Centres de Perfectionnement de la Gendarmerie Nationale au Chef d’Escadron Moctar MAIGA, avant de lui remettre le drapeau de la Formation sur lequel on pouvait lire : « Pro patria, pro lege,», pour la patrie et la loi.

« Beaucoup de jeunes au Burkina, s’interrogent sur ce qu’ils doivent et peuvent faire face à cette crise sécuritaire. Ils trouveront pour ceux qui ont choisi d’être Gendarme, une grande partie des réponses dans ce creuset de transformation du corps et de l’esprit.» C’est en ces termes que le nouveau Commandant du CECPGN a entamé son adresse à l’adresse de l’auditoire.

Il a tout d’abord exprimé sa reconnaissance à la hiérarchie militaire pour le choix porté sur sa modeste personne pour conduire aux destinées de la formation de tout le personnel de la Gendarmerie Nationale dans ce contexte de crises sécuritaires particulièrement périlleux.

Il a ensuite traduit ses félicitations aux officiers et sous-officiers du CECPGN pour le travail abattu au quotidien et les a invités à plus d’engagement et de détermination afin de se départir de tout ce qui peut constituer une entrave à la bonne marche du service.

« Obéissez, apprenez à être des hommes de courage et de valeurs qui ne craignent ni l’effort ni l’adversité. », s’est-il enfin adressé aux stagiaires.

La cérémonie a pris fin sur une ambiance conviviale avec les félicitations bien nourries des invités.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

celtabet