Revue de la troupe par le Chef d'Etat-Major de la Gendarmerie Nationale
Revue de la troupe par le Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale

Dans la matinée de ce mercredi 08 juin 2022, s’est déroulée dans l’enceinte du Camp de Gendarmerie de Paspanga, une cérémonie militaire pour rendre hommage aux gendarmes des Groupes d’Action Rapide de Surveillance et d’Intervention (GARSI) de Barani et de Toéni, localités situées dans la région de la boucle du Mouhoun. Elle a marqué la fin de missions des premiers éléments des deux GARSI ci-dessus nommés. Cette cérémonie, placée sous la présidence du Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale, le Lieutenant-Colonel Evrard François de Salles SOMDA, a connu la participation des autorités militaires, paramilitaires et judiciaires ainsi que les familles des gendarmes en fin de mission.

En rappel, les GARSI sont des unités opérationnelles qui ont pour missions essentielles : la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée dans les zones frontalières. Ils peuvent mener des opérations conjointes avec les GARSI des autres pays, selon les accords bilatéraux, sous régionaux et internationaux.

Les GARSI de Barani et de Toéni déployés sur le terrain ont permis de contenir les menaces dans la zone. En bons guerriers, ils ont pris l’ascendance sur l’ennemi qui a tenté par tous les moyens de se venger. C’est pourquoi, la Gendarmerie Nationale leur rend hommage, en signe de reconnaissance pour leurs nombreuses victoires engrangées sur les théâtres d’opérations.

Au nombre de deux cent quarante au déploiement, les hommes de ces unités spécialisées dans la lutte contre le terrorisme ont perdu dix (10) de leurs braves combattants dont les portraits ont été présentés à l’assistance.

Hommage aux hommes tombés
                   Hommage aux hommes tombés

En terme de bilan à mettre au compte des GARSI de Barani et de Toéni durant trois ans, on peut retenir ce qui suit :

  • Une centaine de terroristes neutralisés ;
  • 455 terroristes interpellés ;
  • 69 engins explosifs improvisés neutralisés ;
  • 24 bases terroristes démantelés ;
  • 126 actions offensives menées ;
  • 377 infiltrations menées ;
  • 288 escortes effectuées.

Les GARSI ont subi six embuscades et enregistré trois attaques sur leurs bases.

Ces statistiques sont bien parlantes et démontrent le caractère dynamique et opérationnel de ces  deux unités de la gendarmerie, qui ont réussi à braver les groupes armés terroristes qui semblaient à tout point de vue, être dans leur biotope.

Outre ces actions opérationnelles, ils ont aussi mené des actions civilo-militaires au profit des populations. L’on retient :

  • Les soins médicaux ;
  • Les dons de vivres ;
  • Les cours d’appuis aux scolaires en difficultés, à cause de l’absence des enseignants ;
  • La sécurisation des lieux de culte lors des prières.

La cérémonie d’hommage a été rendue par le Lieutenant-Colonel Hamza Tidiane OUATTARA, Commandant la Légion Spéciale de la Gendarmerie Nationale.

Le Capitaine N'DO Landry, porte parole des Garsi
Le Capitaine N’DO Landry, porte parole des Garsi

Le Capitaine N’DO Landry, représentant les deux Commandants GARSI, a véhiculé une pensée pieuse aux camarades tombés sur le champ d’honneur et souhaité prompt rétablissement aux blessés. Il a traduit sa reconnaissance aux responsables de l’Union Européenne (UE) pour le financement de leurs formations, à l’Unité Spéciale d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (USIGN) et aux formateurs espagnols, portugais, italiens et français pour les modules dispensés. A ses hommes, il leur a rassuré de la réussite de leur mission. Il a salué les collègues gendarmes, les autres forces de défense et de sécurité ainsi que les populations de Barani et de Toéni pour leurs soutiens et collaborations multiformes. Il a terminé son mot en exprimant toute sa gratitude à l’actuel Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale qui fut le point focal de ces GARSI. Il les a soutenus jour et nuit dans leur mission sur le terrain.

LCL SOMDA, Chef d'Etat Major de la Gendarmerie Nationale
LCL SOMDA, Chef d’Etat Major de la Gendarmerie Nationale

Le Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale, prenant la parole, a rappelé l’origine de la création du GARSI qui remonte d’un voyage d’études qu’il a effectué en Logrogno en Espagne pour y visiter les Groupes d’Actions Rapides espagnols. Il y a découvert des hommes d’honneur avec une histoire faite de gloire qui ont réussi à triompher par la création d’unités dimensionnées et adaptées à la menace terroriste à laquelle le pays faisait face. Pour le premier responsable de la Gendarmerie Nationale, les deux unités GARSI ont été au Burkina Faso les cobayes qu’il a jugés robustes, flexibles et polyvalents.

Il a rendu un hommage particulier aux épouses et aux proches des gendarmes qui constituent pour lui des combattants de l’ombre. Il leur a exprimé toute sa gratitude et la reconnaissance de la Gendarmerie Nationale. « Vous pouvez être fiers d’eux. Dites à leurs enfants que leurs papas sont des héros », a conclu le CEMGN à leur endroit.

S’adressant aux combattants de deux GARSI, il a traduit ses félicitations pour les liens de confiance tissés avec les populations locales afin de pouvoir maintenir pour elles, les conditions économiques et sociales pour leur vécu quotidien. Aussi, au nom de la nation entière et particulièrement au nom des populations environnantes de Toéni et de Barani, il a salué leur sacrifice et leur dévouement pour la patrie, la loi et l’honneur.

13 Commentaires sur “La Gendarmerie Nationale rend hommage à ses hommes des GARSI de Barani et de Toéni

  1. Ibrahim Zongo says:

    Félicitations à tous ces héros. Pensées pieuse aux jobs tombés pour la patrie. Mes respects Chef Aimée. C’est ainsi que j’avais l’habitude de taquiner mon prom le MDC Yameogo Aimée qui s’est sacrifié pour nous. Reposez en paix on ne vous oubliera jamais.

  2. SARE Aziz says:

    Nous sommes convaincus que nous vaincrons avant les 03 ans de la transition. À l’issue de cette victoire, une fête doit être organisée à la place de la révolution pour rendre hommage à nos forces de défense et de sécurité.
    On leur aime beaucoup.

  3. Hamidou Bamogo says:

    Notre souhait est que la majorité des hommes(gendarmes) bénéfie de la même formation que les éléments du GARSI pour aider à combattre plus efficacement le terrorisme et la criminalité sous toutes ses formes.Également je souhaite que la Gendarmerie ouvre un livre d’hommages où les portraits de ses vaillants combattants seront transcrits et enseignés dans nos écoles. Vive la Gendarmerie,vive le Burkina Faso!

  4. Karim says:

    Bravo aux combattants, anticipons sur l’ennemi.
    La prochaine guerre sera la cyberguerre. Aux commandement nous demandons de moyens pour combattre l’ennemi d’aujourd’hui et déjà penser aux guerre futurs par la formation en ressources.

    • Compaoré Inoncent says:

      Vous avez fait face aux différents obstacles et même aller jusqu’au sacrifice suprême pour la survie de la nation et la votre. Nous vous sommes très reconnaissants et demandons au bon Dieu de toujours veiller sur vous.
      Aux soldats tombés sur le champ d’honneur, que Dieu les accueille dans son royaume.
      Nos remerciements vont également à l’ensemble des forces de défense et de sécurité engagé dans la lutte contre le terrorisme, Dieu vous donne toujours la force et le courage de continuer la lutte et qu’il vous protège dans l’exercice de vos fonctions.
      Dieu bénisse notre chère patrie le Burkina Faso.

Répondre à GUIRA Sabane Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

celtabet