Le Chef d'Etat-Major remettant la Croix du Combattant au blessé de guerre à l'Adjudant OUATTARA Yazouma
Le Chef d’Etat-Major remettant la Croix du Combattant à l’Adjudant OUATTARA Yazouma, blessé au combat.

Le jeudi 20 janvier 2022, s’est déroulée en différé la cérémonie de décoration du personnel de la troisième région de Gendarmerie. Elle a eu lieu au sein du Camp de Gendarmerie de Paspanga sous la présidence du Colonel-Major BAMBARA Hermann Marie Omer, Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale. Cette cérémonie a connu la participation des Directeurs de l’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale (EMGN), du Commandant de la Légion Spéciale de la Gendarmerie Nationale, du Commandant de la troisième Région de Gendarmerie, des officiers et sous-officiers de la résidence, des parents et amis des récipiendaires. L’objectif de la cérémonie a été de récompenser le personnel distingué pour leur dévouement et leur abnégation au travail dans le cadre de la commémoration du 61è anniversaire des forces armées nationales. C’est au total 148 Gendarmes, composés de deux (02) Officiers et 146 Sous-Officiers qui se sont vus décerner des médailles dans l’ordre suivant :

  • 02 officiers à la médaille d’honneur militaire ;
  • 67 sous-officiers à la médaille militaire ;
  • 31 sous-officiers à la croix du combattant ;
  • 48 sous-officiers à la médaille commémorative avec agrafes Guinée Bissau, Mali et Soudan.

La médaille d’honneur militaire est décernée aux personnels officiers des Armées de Terre, de l’Air et de la Gendarmerie Nationale qui se sont distingués par leur dévouement à la nation, leurs valeurs professionnelles, la durée et la qualité de leur service. Elle peut être décernée à titre normal, exceptionnel ou posthume.

La médaille militaire est décernée aux personnels sous-officiers des armées de Terre, de l’Air et de la Gendarmerie Nationale qui se sont distingués par leur dévouement à la nation, leurs valeurs professionnelles, la durée et la qualité de leur service. Elle peut être décernée à titre normal, exceptionnel ou posthume.

La croix de combattant est destinée à récompenser les personnels des forces armées nationales qui au cours d’opérations nationales spéciales ou de service commandé, se sont particulièrement illustrés par leur bravoure ou ont été grièvement blessés, portés disparus ou morts au combat sur le territoire burkinabé ou à l’étranger. Elle peut être décernée à titre normal, exceptionnel ou posthume.

La médaille commémorative est décernée aux personnels officiers des Armées de Terre, de l’Air et de la Gendarmerie Nationale qui se sont distingués par leur dévouement dans les opérations de sécurité et de maintien de la paix à l’étranger.

Les récipiendaires de cette cérémonie de distinction étaient notamment des personnels de la troisième région de Gendarmerie, des directions de l’EMGN et ceux de la Légion Spéciale de la Gendarmerie Nationale

A l’issue des différentes décorations, les récipiendaires ont individuellement reçu les félicitations du Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale. La cérémonie s’est déroulée dans la sobriété et a pris fin sur une note de satisfaction de tous les participants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

celtabet