Le mercredi 20 janvier 2021, la Brigade Ville de Gendarmerie de Nongremassom a tenu une conférence de presse dans ses locaux pour prendre à témoin l’opinion sur le démantèlement d’un réseau d’auteurs d’attaques à main armée.

La sous-unité de Gendarmerie a enregistré de multiples plaintes relatives à des attaques à main armée relevant de son ressort territorial si bien que des enquêtes ont été ouvertes à cet effet.

C’est dans cette dynamique que le 12 janvier 2021, suite à la dénonciation d’une personne désirant garder l’anonymat, la sous unité a pu identifier et interpeller quatre (04) présumés auteurs d’attaque à main armée au secteur 42 de Ouagadougou.

Des investigations menées, il ressort que des délinquants téméraires ont constitué un réseau et qui opéraient dans les villes de Ouagadougou, Saaba, Ziniaré, Nagreongo, Laye et Yako.

Comme mode opératoire, les dits délinquants prenaient le soin de choisir une localité, d’identifier la cible et s’y rendaient nuitamment pour spolier leurs victimes.

Les forfaitures les plus récentes du groupe remontent à environ trois semaines de cela couronnées par quatre (04) attaques à leur actif : le 24 et le 30 décembre 2020, à Yako, deux (02) boutiques de vente d’articles divers, une pharmacie et ses clients ont subi la terreur de la bande. Des sommes d’argent d’une valeur de plus de trois millions (3.000.000) de francs et des téléphones portables ont été emportés.

Le 06 janvier 2021, un du groupe, natif du village de Nagréongo, y a conduit ses camarades pour le braquage d’un boutiquier dudit village. Il y a été emporté la somme de huit millions (8.000.000) de francs CFA qui leur a permis de s’acheter chacun, une motocyclette scooter, des appareils de music et divers objets.

Le 12 Janvier 2021, toujours dans cette commune rurale, le groupe a opéré une nouvelle attaque à main armée dans une autre boutique où il emporta la somme d’un million cinq cent mille (1.500.000) francs.

De retour à Ouagadougou, ils se sont retrouvés au secteur N° 42 pour le partage du butin. Malheureusement, au cours de leur interpellation, le quatrième a réussi à prendre la poudre d’escampette.

Une fouille perquisition effectuée sur eux a permis la saisie d’une somme d’un million trois cent mille (1.300.000.) francs CFA.

Les perquisitions effectuées au domicile des mis en cause ont permis la découverte de deux (02) plaques solaires, trois (03) postes téléviseurs, trois (03) postes radios, trois (03) batteries, onze (11) téléphones portables, un (01) pistolet automatique ainsi que quatre (04) cyclomoteurs.

Au stade actuel de l’enquête, il est à retenir que les délinquants écumaient trois (03) régions à savoir la région du Centre, du Plateau Central et le Nord. Aussi, près d’une trentaine de victimes ont été répertoriée et près de quatorze millions (14.000.000) de francs CFA ont été emportés par la bande au cours des différents braquages.

Le commandant de la Brigade ville de Nongremassom, l’Adjudant-chef major SAWADOGO Abdoulaye a saisi cette occasion pour inviter les populations à faire preuve de discrétion après les dénonciations, tout en leur rassurant le bon sens et le professionnalisme des forces de défense et de sécurité.

Le Commandant du groupement de la gendarmerie départementale de Ouagadougou, le colonel YAMEOGO Hubert, en guise de conseils a invité les uns et les autres à éviter de détenir de grosses sommes d’argent sur eux, à cultiver le réflexe de la bancarisation, à veiller à leur propre sécurité ainsi qu’à celle de leurs biens et à prendre en main l’éducation de leurs enfants.

Le Commandant de la brigade a particulièrement invité les gérants de points de dépôts de transfert d’argent, de boutiques et alimentations à plus de vigilance et à dénoncer tout cas suspect auprès des services de Police Judiciaire aux numéros ci-après :

  • Centre National de Veille et d’Alerte :1010
  • Gendarmerie : 16
  • Police :17

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

celtabet