La Légion Spéciale de la Gendarmerie Nationale a été créée le 27 août 2015, suivant le décret 2015-1024/PRES-TRANS du Président du Conseil National de la Transition, Son Excellence Monsieur Michel KAFANDO.

Le 25 novembre 2021, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, par arrêté n° 2021-394/MDNAC/CAB, fixe l’attribution, l’organisation et le fonctionnement de la Légion Spéciale de la Gendarmerie Nationale.

Elle est placée sous l’autorité du Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale. Outre les missions traditionnelles de la Gendarmerie Nationale, la Légion Spéciale de la Gendarmerie Nationale a pour vocation d’exécuter des missions qui, de par leur nature, ont une portée nationale. A ce titre, elle est chargée d’assurer la sécurité des institutions, la protection des hautes personnalités et de leur rendre les honneurs.

La Légion Spéciale de la Gendarmerie Nationale a également pour missions :

  • Assurer la sécurité et la protection des hautes personnalités de l’Etat ainsi que des personnalités désignées par elles ;
  • Assurer la protection et la défense des institutions nationales et de certaines représentations diplomatiques ;
  • Assurer le service d’escorte et d’honneur au profit des hautes personnalités ;
  • Participer à la lutte contre le terrorisme, le grand banditisme et la criminalité organisée.

Dans le cadre de l’exécution de ses missions, la Légion Spéciale collabore étroitement avec les structures nationales chargées du renseignement.

La Légion Spéciale de la Gendarmerie Nationale a rang de Commandant de Région. Elle est organisée comme suit :

  • L’Etat-Major de la Légion Spéciale ;
  • Le Groupement de Sécurité et d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (GSIGN) ;
  • L’Unité Spéciale de la Gendarmerie Nationale (USIGN) ;
  • Le Groupement d’Escorte et d’Honneur de la Gendarmerie Nationale (GEHGN) ;
  • Les Groupes d’Action Rapide de Surveillance et d’Intervention (GARSI)

L’Etat-Major de la Légion Spéciale est structuré ainsi qu’il suit :

  • Un Commandant de la Légion Spéciale ;
  • Un Commandant-Adjoint de la Légion Spéciale ;
  • Un Secrétariat ;
  • Une Service de Trésorerie ;
  • Un Bureau des Ressources Humaines ;
  • Un Bureau des Transmissions et de l’Informatique ;
  • Un Bureau des Sports ;
  • Un Bureau Logistique et Matériel ;
  • Un Bureau Organisation et Emploi ;
  • Un Bureau de renseignement ;
  • Un Service Général ;
  • Un Service de Santé ;
  • Un Service Social ;
  • Un Service de Communication et de Relations Publiques.

La Légion Spéciale est sous le commandement d’un Officier supérieur nommé par décret du Président du Faso. Il est placé sous l’autorité directe du Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale. Il en assure le commandement et l’administration. A cet effet, il est chargé de :

  • Diriger et contrôler l’action des unités qui sont sous son comportement ;
  • Conduire et coordonner l’exécution des missions de sécurité, de protection et d’honneurs au profit des institutions et des hautes personnalités dans les conditions prévues par les lois et règlements ;
  • Administrer les bureaux et services de l’Etat-Major de la Légion Spéciale de la Gendarmerie Nationale.

Le Commandant de la Légion Spéciale est assisté dans ses fonctions par un adjoint qui le supplée en cas d’absence ou d’empêchement. Le Commandant-adjoint de la Légion spéciale est un Officier supérieur nommé dans les mêmes conditions que le Commandant de la Légion Spéciale.

Le premier Commandant de la Légion Spéciale de la Gendarmerie Nationale est le Lieutenant-Colonel SOMDA Evrard François de Salle, précédemment le Commandant de l’Unité Spéciale de la Gendarmerie Nationale. Il a été nommé le 29 novembre 2021 par décret n°2021-1247/PRES/PM/MDNAC du Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE sur proposition du Ministre de la Défense Nationale et de Anciens Combattants (MDNAC).