L’incivisme est un fléau qui sévit dans le milieu scolaire. On assiste à des comportements irrespectueux des élèves dans la circulation, sur les symboles du pays et envers leurs enseignants.C’est dans le souci de pallier ce problème que, depuis quatre (04) ans, la Direction de la Communication et des Relations Publiques de la Gendarmerie Nationale (DCRPGN) a entrepris des séances de sensibilisation au profit des élèves des lycées, collèges et écoles primaires. Ces séances sont axées essentiellement sur les thématiques suivantes : l’insécurité routière, l’incivisme, la drogue, les stupéfiants et les menaces terroristes.
Au regard de l’impact et du succès de ces sensibilisations, certains établissement publics et privés de la ville de Ouagadougou et même d’autres villes ont émis le souhait de voir ces animations reconduites en cette année scolaire 2018- 2019.
Ce vendredi 15 mars 2019, une équipe composée des personnels de la DCRPGN, de la Direction des Transmissions de la Gendarmerie Nationale, de l’Unité Spéciale d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (USIGN) et de la Brigade de Prévention Routière (BPR) est allée s’entretenir avec les élèves du complexe scolaire Newton Descartes de Ouagadougou sur les sujets tels que l’incivisme, l’insécurité routière et les différentes crises que travers notre pays. Les élèves ont suivi avec intérêt cette causerie et posé des questions. Ils ont reçu beaucoup de conseils  des pandores.         

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *