Les  Insignes  de la gendarmerie

 

Origine des Insignes

L’insigne d’une manière générale était utilisé pour se faire reconnaitre sur les champs de bataille et lors des furieuses mêlées dans l’histoire de la Gendarmerie Française. Nous nous referons à la France, parce que c’est d’elle qu’est née celle du Burkina. En effet il permettait aussi  d’éviter que des imposteurs infiltrent un dispositif quelconque lors des différentes missions. Aujourd’hui les insignes font  partie de l’accoutrement du gendarme  au Burkina Faso ; il reflète l’identité de notre institution ; de notre corps d’appartenance.

Sens des Insignes

Dans la gendarmerie du Burkina Faso, les insignes sont les symboles des missions assignées à notre  institution. Il illustre aussi la spécificité de chaque unité de Gendarmerie .D’une manière générale, l’insigne est homologué avec le service historique de l’Arme. Depuis la Haute Volta, la Gendarmerie a connu différents insignes. Les insignes obligatoires  pour un gendarme en tenue réglementaire, sont le macaron sur la casquette ou le béret  et/ou l’insigne de poche selon que l’on soit en treillis ou en tenue bleue. Ceci permet  de distinguer le gendarme des autres. Notons que notre pays a connu de profondes mutations  depuis la première république jusqu’à nos jours. La gendarmerie n’est pas restée en marge  de ces différents changements. Il  y a un lien fort entre l’emblème de notre pays (symboles de la patrie et de l’histoire de notre pays) et les insignes spécifiques de la Gendarmerie. Ainsi sur le macaron et l’insigne de poche de la haute Volta on pouvait voir apparaitre le drapeau noir-blanc-rouge  de l’époque.  Aujourd’hui  la bande du drapeau rouge-vert frappé d’une étoile dorée au milieu apparait sur les mêmes insignes. Aussi, il est à noter que pendant la révolution, la Gendarmerie avait le même insigne de coiffure que les autres corps des forces armées nationales. Au même moment, l’insigne de  poche avait la marque de la révolution, à savoir la roue dentée, les tiges de mil, la kalachnikov  et la daba.
Insigne de poche de la Gendarmerie
Outre les insignes  qu’avait la gendarmerie, d’autres  ont vu le jour avec  le découpage  du Burkina en Région de  Gendarmerie et en Groupement. En gendarmerie, les insignes que portent les écussons des trois régions sont  fonction de l’histoire des zones concernées. Les Unités d’Elite, d’Intervention et  d’Honneur, ont quant à elles des écussons portant les  symboles  reflétant la spécificité de leurs missions.   

Description et signification

Un gendarme en tenue réglementaire (treillis ou tenue bleue) doit avoir sur lui le macaron et /ou l’insigne de poche. Hormis ces deux insignes, il peut avoir sur lui soit l’écusson de la région d’appartenance ou de l’unité d’élite. Sur le macaron et l’insigne de poche, nous voyons  apparaitre : La bande de drapeau et son étoile à cinq (05) branches: La toile d’araignée : la cohésion, la solidarité et le maillage  de l’ensemble du territoire national. L’épée: force et défense du territoire national La balance : la justice, l’équité et l’impartialité Les lances croisées : la détermination à défendre la patrie, la vigilance  et la bravoure. En somme, il faut dire que  les symboles du macaron et de l’insigne  de poche vont de pair avec la devise même de la Gendarmerie : « POUR LA PATRIE LA LOI ET L’HONNEUR »
ETAT-MAJOR DE LA GENDARMERIE NATIONALE
L’écusson de l’Etat-Major comporte deux (02) étalons, l’épée de la justice et la toile d’araignée, symbole du maillage du territoire national.

                                                  3è Région de Gendarmerie Nationale

La 3e région a choisi un combattant sur un cheval armé d’une lance. En effet, le cheval   symbolisant la noblesse  chez le peuple Moaga depuis l’histoire de YENNENGA, cette femme qui s’en est servi  pour mener de nombreuses résistances, a été choisi par la 3e Région de Gendarmerie.
 

2e Région de Gendarmerie Nationale

Le symbole  sur celui de la 2e région est  représenté par les silures ; ces poissons sacrés qui ont marqué l’histoire du  peuple bobo  illustre ce choix.
 

                                                    1ère Région de Gendarmerie Nationale

La tête de taureau qu’a choisi la 1ère région est le symbole de l’élevage intensif de bovins dans cette partie du pays.
Le Commandement des Ecoles et Centres de Perfectionnement de la Gendarmerie Nationale (CECPGN) 
Le Commandement des Écoles et Centres de Perfectionnement de la Gendarmerie Nationale (CECPGN)  a, quant à elle, porté son choix sur les chevaux des armoiries en parfait accord avec l’histoire du pays. Ils  représentent le courage qui encadre le sabre du savoir.
Quelques insignes des unités mobiles de la Gendarmerie Nationale
 Escadron de Sécurité et d’Intervention (Ouagadougou)
 
31 e escadron de gendarmerie mobile (Ouagadougou)
 
33e escadron de gendarmerie mobile (Ouagadougou)
 
 Unité spéciale de la Gendarmerie Nationale (USIGN) Ouagadougou